line decor
  
line decor

 
 

LES FURETS

Introduction.
La Société Royale de Médecine de Grande Bretagne a déclaré que 90% des maladies chroniques sont causées par un système intestinal en mauvaise santé.
Pour le Dr Émile Lévy (directeur scientifique de recherche du Service de gastroentérologie, hépatologie et nutrition, au Centre de recherche du CHU Sainte Justine), le système gastro-intestinal assure un rôle aussi important que le cerveau en jouant un rôle prépondérant sur les plans immunitaire, endocrinien et métabolique.
L’appareil digestif est la principale porte d'entrée des différentes maladies et il existe un lien entre l’état de la flore intestinale et l’apparition de plusieurs types des maladies, dont les maladies de la peau et l’asthme, certains troubles cardiovasculaires et la plupart des affections de l’appareil digestif.
Pour le pr. Roy (professeur titulaire à l’Institut des neutraceutiques et aliments fonctionnels de l’Université Laval), la consommation de probiotiques confère  une protection contre les infections.

Définition :
Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui, ingérées en quantité suffisante, ont un effet positif sur la santé de l’hôte qui les ingère
.

Les  probiotiques sont nécessaires pour:

- Synthèse des vitamines du groupe B, biotine et acide folique et vitamine K.
- Réduction des taux de cholestérol sanguin
- Production d’antibiotiques naturels qui protègent contre des bactéries pathogènes (salmonelles, E. coli et Shigella)
 - Régulation et stimulation du système immunitaire
- Amélioration de l’intolérance au lactose.
- Action anti oxydante
- Inhibition de la croissance de certaines levures (Candida albicans)
 - Détoxification chimique et carcinogène de l’organisme via le système intestinal
- Augmentation de l’énergie
 - Régulation et augmentation du taux hormonal
 - Elimination des toxines ingérées via les aliments ( pesticides et herbicides).
- Absorption des nutriments, anti oxydants et fer issus de la digestion des aliments
- Elimination des toxines produites au cours de la digestion
- Réduction des intolérances alimentaires ( lactose, gluten)
- Réduction de l’inflammation.
- Digestion des aliments

En général, les bactéries, virus, parasites ne font que transiter, sans danger. Par contre, si la flore intestinale est affaiblie, ces pathogènes vont s’installer et provoquer des maladies, souvent contagieuses et parfois fatales.

Pourquoi donner PROBIOTIKOS aux furets ?

Malgré une domestication de plusieurs millénaires, son métabolisme ne s’est pas modifié, le furet est resté un carnivore strict.
A l’état sauvage, le furet avale sa proie en entier, tissus musculaires, entrailles, contenu des intestins, il ingère ainsi un juste équilibre en protéines, vitamines, minéraux et bonnes bactéries.
Si l’on observe un furet à l’état sauvage, on remarque qu’il mange d’abord les intestins de sa proie car il y trouve les bonnes bactéries qui vont lui permettre, non seulement de bien la  digérer mais aussi de renforcer ses défenses naturelles, son immunité.
En captivité, il s’avère extrêmement compliqué de proposer au furet « sa nourriture naturelle ».

Le propriétaire de furets dispose d’une vaste palette de possibilités : souris d’un jour, croquettes pour furets, croquettes pour chatons,..
Une nourriture inappropriée est malheureusement,  souvent cause de mortalité précoce.
Quelle que soit l’alimentation choisie, elle présente des déficits au niveau nutritionnel et on conseille souvent de la compléter.
En effet, les procédés de fabrication et de conservation des croquettes pour furets ou pour chatons ne permettent pas d’y inclure des probiotiques.
Même les souris d’un jour ne sont pas idéales car elles ne contiennent pas de probiotiques. En effet, les souris, tout comme les autres animaux et les humains, viennent au monde avec une flore intestinale stérile.

Quel furet bénéficie d’un apport extérieur en probiotiques ?

- La furette en gestation et allaitante  a besoin de beaucoup d’énergie et d’une bonne immunité car elle doit être préservée des maladies.

-  Le  jeune furet commence à s’immuniser dès sa naissance, via l’allaitement maternel.  En  effet, il vient au monde stérile et c’est au contact de son environnement que se construit sa flore intestinale.
Les furets nouveaux-nés, élevés en captivité, sont souvent dans un milieu trop aseptisé,     Ils ne sont pas en contact avec un environnement qui leur permette de développer     rapidement une flore efficace pour lutter contre les maladies, ils sont donc fragiles et     mettent beaucoup de temps à avoir une flore intestinale mature.
 Le sevrage du jeune furet est une période de grande fragilité immunitaire.  Il connaît  un     déficit de ses défenses car l'immunité maternelle disparaît alors que les défenses immunitaires du jeune ne sont pas totalement fonctionnelles.
Le furet adulte explore son territoire et est amené à rencontrer des congénères, d’autres animaux, des humains, parfois porteurs de maladies. Ce sont autant de risques  d'accidents, de contamination et de fragilisation de son état de santé.
Le furet âgé est vulnérable car il est plus sensible aux agents infectieux à cause de la  diminution progressive de ses défenses naturelles.

La prise quotidienne de PROBIOTIKOS permet

- au jeune furet d’acquérir rapidement une bonne flore et donc une bonne immunité, de   mieux absorber les  nutriments et de fabriquer les vitamines essentielles.
- au furet adulte et âgé de recevoir les bonnes bactéries qu’il trouverait dans sa nourriture à l’état sauvage et qui font naturellement partie de sa flore intestinale.
-  d’assurer une bonne santé et de réduire la prise de médicaments.
-  d’éviter les diarrhées et ainsi leurs conséquences.

 

 

Voir aussi : www.furetsangoras.be !!!

 

 




 

FURET


 
 

AVANTAGES des  probiotiques chez les furets:

- digestion : les aliments qui n’ont pas été complètement digérés dans l’estomac le sont    dans  l’intestin, grâce aux bonnes bactéries qui s’y trouvent .
- absorption des nutriments : les produits de la digestion des aliments sont absorbés    grâce au mucus de la paroi intestinale mais aussi grâce aux «bonnes bactéries »   (appelées aussi probiotiques).
- « effet barrière » : les probiotiques empêchent les pathogènes qui passent dans le tube  digestif de traverser la paroi intestinale et de pénétrer dans l’organisme.
- perméabilité sélective de la paroi intestinale : ils empêchent, entre autres, l’eau de sortir   de l’organisme, évitant ainsi diarrhée et déshydratation.
- synthèse des vitamines : c’est grâce aux probiotiques que les vitamines B6, B8, B9, B12 et K2  sont synthétisées.
- immunité : 80% des cellules responsables des défenses immunitaires sont localisées
   dans   l’intestin qui constitue donc un véritable rempart contre les infections et virus en
   tout genre.
   Il a aussi été démontré que la prise de probiotiques dès la naissance permettait
   l’installation plus rapide d’une flore de meilleure qualité et cela, pour la vie.
- défenses contre les pathogènes : les probiotiques produisent aussi des bactériocines,
   substances qui ont un effet comparable à celui des antibiotiques sans en avoir les effets
   néfastes.

Manifestations du déséquilibre de la flore intestinale :

Si l’intestin n’a pas suffisamment de « bonnes bactéries », il y a déséquilibre et l’intestin ne fonctionne pas normalement.
Ce qui se manifeste par des symptômes tels que gargouillements, ballonnements, douleurs abdominales, gaz malodorants, diarrhée, mauvaise haleine, vomissements, eczéma, manque d’énergie, fatigue, grattage, perte d’appétit, chute anormale de poils, etc.
Une diarrhée peut très vite dégrader l’état de santé du furet car son métabolisme est très rapide, il s’affaiblit donc rapidement ; il est nécessaire d’intervenir immédiatement pour éviter de graves  problèmes.

Chez le jeune furet, un dérèglement de la flore intestinale est souvent mortel.

CAUSES DU DESEQUILIBRE DE LA FLORE INTESTINALE DU FURET :

-  le stress (confinement, gestation, allaitement, sevrage, transport, manque ou excès    d’exercice, nouvel arrivant, dressage, chasse, températures excessives, changement   d’environnement...)
-  la contamination par des bactéries ou virus ( par le contact avec d’autres animaux ou humains malades, en jouant  avec le jouet d’un autre animal ou en le  reniflant, en     buvant de l’eau contaminée,…)
-  la prise de certains médicaments
-  une modification de l’alimentation ( la flore doit s’adapter pour digérer de nouveaux     aliments)
-  les polluants ( fertilisants chimiques, pesticides, stérilisateurs de sol qui perturbent     toute la chaîne alimentaire et permettent aux bactéries pathogènes de se développer    et de produire de nombreux agents carcinogènes.
-  les infections virales et/ou bactériennes.

La majeure partie de ces problèmes peut être évitée par un apport extérieur en probiotiques choisis parmi ceux que l’on retrouve naturellement dans la flore d’un furet.
En effet, l’animal qui a une bonne flore intestinale a la capacité de lutter contre les infections et les maladies.
Chaque gélule de Probiotikos contient 5 milliards de bonnes bactéries que l’on retrouve naturellement dans la flore intestinale d’un furet en bonne santé.